Tab Content
BrettHelly
Tab Content
BrettHelly

BrettHelly
Biography:
Ces deux lments constituent les fondamentaux
de la valorisation des contrats d'approvisionnement long terme.
Paralllement, 2009 a marqu le retour des tarifs rguls un niveau plus
reprsentatif des cots rels d'approvisionnement, officialis par dcret en fin d'anne et garantissant pour l'avenir la fixation des tarifs rguls leur juste niveau.
Sur la clientle professionnelle le dveloppement
commercial s'est poursuivi selon les orientations stratgiques prvues, maintenant un quilibre entre les
clients chauffage et industriels, les clients mono
site et multi sites, les grands comptes ainsi que moyens
et petits consommateurs individuels. Concernant le segment des clients particuliers, les acquisitions (50 000) sont volontairement en retrait
par rapport aux ambitions initiales, traduisant
la stricte volont de cibler une clientle forte consommation et bonne solvabilit.

Les efforts ont t poursuivis sur les contacts avec les Entreprises Locales de Distribution (ELD).



Aprs le partenariat mis en place en 2008 avec Gaz de Bordeaux
(200 000 clients), un accord de fourniture avec Vialis (ville de
Colmar : 35 000 clients) a t sign pour 3 ans.
Le record quotidien de fourniture, tabli en dcembre 2009,
se monte 83,6 GWh (45 GWh atteint en 2008)
reprsentant 3% de la consommation totale franaise, tous marchs
confondus. Cette performance permet de produire un rsultat d'exploitation positif de 8
millions d' et un rsultat net attendu environ 4,5 millions d' (1,4% du chiffre d'affaires).
Cet objectif sera atteint par la poursuite du rythme
de captation de nouveaux clients sur le segment professionnel et les
actions dveloppes pour le renouvellement des contrats venant chance.



Le segment rsidentiel sera quant lui abord avec de nouveaux
moyens afin de concrtiser l'orientation, prise en 2009, du ciblage des clients particuliers de bons niveaux de consommation (moyenne unitaire
de 14 MWh) et de solvabilit. Le nombre de points particuliers desservis atteindra 120 000 clients.

La confirmation du potentiel de croissance d'Altergaz permet
de contracter, en 2010, des achats supplmentaires au contrat de fourniture long terme
dj engag et de bnficier ainsi des fortes dcotes du march spot .
En outre, des volumes additionnels de 3 TWh seront fournis par le groupe
ENI, des conditions comptitives. Les marges intermdiaires de ngoce devraient tre
confirmes, permettant d'assurer une bonne orientation du
rsultat bnficiaire.


Fond en 2004, Altergaz est le 1er fournisseur indpendant de gaz
naturel franais avoir, le 2 mai 2005, obtenu du Ministre de l'Industrie
l'autorisation de dlivrer du gaz la clientle professionnelle.
En juin 2007, Altergaz a reu l'agrment de service aux particuliers, dans le cadre de l'ouverture du march la clientle rsidentielle.

Altergaz s'est prpar aux perspectives offertes par l'ouverture du march en scellant ds juin 2007 une alliance industrielle et financire
avec Eni 1er oprateur gazier europen. Eni s'est engag sur le long terme
livrer Altergaz des conditions comptitives, un volume de gaz naturel en ligne avec la croissance de son dveloppement
sur le march franais.


Dans le fond c'est quoi la chance ? C'est crer autour de soi un environnement
favorable, activer la bote opportunits grce
ce que je fais, les dcisions que je prends.
Les opportunits c'est d'abord les bonnes rencontres (bonnes
personnes aux bons moments), tre sur les bons territoires (du business, de la culture, gographiques) ainsi qu'tre
l'coute des bonnes demandes (rpondre aux attentes des
autres). 3. Utiliser ses checs pour rebondir : La chance,
ce n'est pas ce qui vous arrive (les checs sont inhrents), c'est ce qu'on dcide de faire avec ce qui
va nous arriver. 4. Anticipation : la curiosit mne l'anticipation.


Toujours avoir un projet d'avance. En conclusion avoir de
la chance est un lment dterminant de la russite, on peut savoir et s'entraider, cela passe par une nouvelle faon de
percevoir la ralit, d grer ses priorits de vie et ses
relations aux autres. Nanmoins la meilleure faon de rencontrer des opportunits
dans la vie, c'est avant tout dj d'en tre une soi-mme.
Et si nous dcortiquions le salaire des acheteurs ?
Base sur une investigation du groupe Crop & Co, l'tude porte sur la rmunration fixe et variable des acheteurs et son volution. Si la moyenne d'un salaire d'un acheteur
s'lve aux alentours de 53k brut pour un homme entre 40-50 ans, les femmes gagneraient en moyenne 27% de moins que leurs congnres masculins,
mme si la profession tend se fminiser.



Par ailleurs, les entreprises ralisant un Chiffre d'Affaires de moins
de 250 millions, versent gnralement un salaire infrieur 45k .
Notons que les acheteurs situs dans la capitale
sont mieux rmunrs avec un salaire moyen de 57 k et ralise de nombreux
dplacements l'international. De l'apprentissage
la retransmission d'un message, notre facilit
s'exprimer vhicule ce que nous avons retenu travers notre propre intelligence motionnelle.
Edgar Dale s'est pench sur le sujet en construisant le "Cne de l'Apprentissage" en 1969, relatant l'apprentissage et la capacit des individus retenir l'information sous diverses
mthodes. Selon le Cne de l'Apprentissage, les
individus seraient dots d'une coute "passive",
c'est dire une position de rcepteur face aux informations, et une
coute "active", c'est dire une position d'acteur vis
vis de l'information.


Pour conclure, il apparat trs clairement qu'tre entrepreneur de son apprentissage est plus bnfique et profitable, qu'tre un simple individu
attendant de recevoir l'information. La fiche de
concrtisation s'effectue dans l'tape "post-achat".
Elle reprsente l'aboutissement partant de
l'analyse du besoin interne jusqu la slection finale du fournisseur
et value les performances qualitatives et quantitatives de l'acheteur du dossier en charge aux yeux de sa hirarchie.

Ainsi doit s'apprcier l'impact des produits ou services achets sans qu'il
se limite uniquement vos activits stricto sensu.

Les matires premires : Comment sont extraites les matires premires ?
Sont-elles fossiles ou renouvelables ? Les fournisseurs : Quels sont
leurs processus ?


Offrent-ils des labels ou garanties pour le respect de l'environnement ?
Ont-ils une dmarche thique ? Les transports : Quels transports utilisez-vous directement ou
indirectement dans votre flotte logistique ?
Quel est le bilan carbone ? Peut-on le rduire avec d'autres alternatives ?
Le dveloppement durable des technologies : est-ce que la performance de nos produits est limite par la technologie de base existante ?
Ex : l'innovation des produits de lavage temprature ambiante
vers ceux basse temprature. Maintenance des produits durables : devons-nous assumer
tous le cycle de vie du produit nous-mme ? Avons-nous
la possibilit d'externaliser meilleur que nous en restant dans nos cots ?




Prvention de la pollution : Ou sont nos pertes les plus importantes et nos
missions carbones substantielles dans nos oprations courantes ?
Ex : renforcer l'isolation de ses btiments, utiliser une clim cologique, anticiper les lgislations
venir, rduire sa consommation en eau, lectricit et ressources
fossiles. Vision durable : Notre vision d'entreprise
est elle en relation directe vers des solutions sociales et environnementales ?
Peux t-on dvelopper cette culture d'entreprise et l'intgrer nos valeurs ?

Ex : mettre en place une stratgie de "related product" avec versement de fonds pour soutenir une campagne environnementale.

L'utilisation et la consommation du produit par l'utilisateur final :
est ce que je planifie une obsolescence rapide
pour le produit au sein de mon entreprise?




Le produit que j'achte est-il sans risques pour le client (chimique, bactriologique) ?
Ex : j'achte des TV avec un bon prix mais une obsolescence au bout de 2 ans.

Limiter la communication de masse : passer au "mass customization" ou utiliser les
relations publiques pour encourager les clients venir chez vous plus que chez un de vos concurrents.
Ex : communiquer avec des clients profitables et loyaux envers votre enseigne.
Chercher une solution pour le produit en fin de vie
: puis je proposer un service qui prenne en charge la fin de vie de mon produit ?



Puis je le rendre biodgradable ? Ex : l'innovation des sacs biodgradables pour
les sachets de riz t une rvolution. Chaque service Achats sa propre
organisation plus ou moins tendue, sa hirarchie plus ou moins complexes et ses diffrentes directives plus
ou moins importantes. L'organisation en "CLUB" permet une dcentralisation et des rsultats ponctuels.
En d'autres termes, chaque entit est autonome au sein de son groupe et agit comme un lectron libre, nanmoins chacune d'entre
elle oeuvre dans une mme but selon des directives pr-tablies.
Cette organisation permet un change d'expriences structurs, des rsultats souvent
significatifs et des relais efficaces.
Location:
Tarbes
Interests:
Singing, Running
Occupation:
high school


0
0
05-15-2019 11:03 AM
05-15-2019
/
0
http://freetexthost.com/pe64cruiaq